Innolact 2017-06-23T13:09:59+00:00

Projet

INNOLACT est un projet Européen cofinancé par le programme Interreg POCTEFA à travers le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER). Ce projet, qui durera trois ans, vise à revitaliser et à promouvoir l’innovation et la compétitivité du secteur laitier traditionnel transfrontalier. Grâce à la collaboration des agents dans la zone frontalière de l’Espagne et de la France, l’objectif est de former des personnes qui intégreront le secteur laitier et développeront aussi bien des produits et des solutions innovants, commercialisables et adaptés aux besoins et aux capacités du secteur.

Ce projet est destiné particulièrement au secteur laitier traditionnel. Ce secteur présente une faiblesse claire par rapport à d’autres activités économiques, et ce, à cause de sa récente libéralisation et de la nécessité d’innover afin d’être plus compétitif. Alors que les grandes industries sont préparées pour affronter les changements du secteur à partir d’une position dominante, les petits producteurs ne disposent pas de moyens techniques et économiques suffisants et / ou nécessaires pour accéder aux possibilités que la nouvelle situation du marché laitier leur offre.

INNOLACT est un projet conçu pour répondre à ces besoins de manière à favoriser la diversification du secteur laitier traditionnel grâce à l’innovation dans les produits et dans les processus qui contribuent à améliorer leur compétitivité sur le marché et qui leur fournit une plus grande valeur ajoutée.

Objectifs

Les objectifs généraux du projet INNOLACT sont divers. D’une part, il est essentiel de promouvoir la collaboration entre les centres technologiques et les petites entreprises du secteur laitier traditionnel, travaillant à partir d’une approche d’une demande adaptée aux capacités du tissu productif et orientée nécessairement sur les résultats. Pour atteindre cet objectif, il est vital de la part des petites entreprises de ce même secteur de promouvoir l’innovation et la diversification dans de nouveaux produits. Ainsi, ceci favorisera l’amélioration de la compétitivité de ces entreprises.

Un des axes de ce projet est la collaboration; et plus précisément, la collaboration transfrontalière entre les centres technologiques et de recherche sera l’autre objectif à atteindre afin de faciliter le transfert des connaissances entre ces derniers et les entreprises. On estime renforcer les relations entre les entreprises dans ce secteur pour ouvrir des voies de collaboration en s’appuyant sur la commercialisation des produits et la promotion du positionnement des produits laitiers traditionnels sur le marché.

L’environnement joue également un rôle important dans INNOLACT. Affermir les compétences professionnelles du secteur, en mettant particulièrement l’accent sur les questions environnementales et de l’innovation dans son sens le plus large, est un autre point à considérer comme élément clé pour le développement et la croissance durables.

Innovation et commercialisation de nouveaux produits

Le projet vise à promouvoir l’innovation dans le secteur laitier traditionnel transfrontalier en développant une gamme de nouveaux produits laitiers qui sont facilement transférables et gérables du point de vue technique et économique, et ainsi contribuer à ce qu’au moins 50 producteurs / transformateurs diversifient leur activité.

Transfert des connaissances et formation du secteur laitier traditionnel

Au cours des 3 années du projet INNOLACT, divers séminaires et actions formatives destinées aux producteurs laitiers traditionnels seront organisées et traiteront les thèmes suivants:

  • Gestion et production durables du lait
  • Technologies de transformation de produits laitiers
  • Transfert technologique du développement de nouveaux produits laitiers
  • Formation sur la commercialisation des produits laitiers
  • Techniques de revalorisation du lactosérum
  • Importance de la production et développement durable des centres de production

Collaboration transfrontalière

Toutes les actions du projet seront menées en collaboration avec les différents partenaires participants au projet (centres technologiques, universités, agents du secteur laitier traditionnel), où les producteurs laitiers artisanaux du Pays Basque, la Catalogne et la France étant les principaux bénéficiaires de cette collaboration.
Il est prévu d’établir une Association Transfrontalière des producteurs laitiers qui favorise les actions concertées entre les agents des deux côtés de la frontière et qui permet d’assurer la continuité du projet Innolact une fois passée ses 3 années de durée.

Production et croissance durable

Au cours du projet, un outil de durabilité environnementale et économique sera développé. Tout produit du secteur laitier artisanal pourra l’utiliser afin d’identifier et de prendre les mesures nécessaires pour promouvoir la durabilité environnementale dans leurs unités de production. Ils seront ainsi en mesure d’atteindre une meilleure efficacité de consommation d’eau, d’énergie, etc.

Les partenaires du projet

LEARTIKER

LEARTIKER est un centre de Recherche, de Développement et d’Innovation appartenant au Réseau Basque de la Science, de la Technologie et de l’Innovation (RVCTI), situé dans le centre d’Innovation Lea Artibai (Markina-Xemein, Biscaye).

Il dispose d’une équipe de chercheurs hautement qualifiés engagés dans la recherche, le développement technologique et l’innovation spécialisée dans la Technologie des Polymères. Leartiker fait également partie du projet de Lea Artibai Ikastetxea S.Coop. et de la Corporation MONDRAGON.

Leartiker est spécialisée dans les nouveaux matériaux polymères et les procédés avancés qui leur sont liés. Le centre offre des services de caractérisation mécanique avancée, de conception et de développement des produits, et de simulation. Il dispose donc d’infrastructures de pointe dans le domaine des technologies, par exemple, une usine-pilote de compounding pourvue d’un équipement pour réaliser des mélanges et des additivations thermoplastiques. Le centre utilise aussi divers laboratoires spécialisés : caractérisation de matériaux et de mécanique avancée, de mélanges de caoutchouc et de métrologie.

HAZI (Développement rural, littoral et alimentaire)

Hazi est une fondation publique au service du secteur agroalimentaire et de la pêche qui vise à soutenir l’évolution du développement durable de l’environnement rural et littoral, la professionnalisation de ses travailleurs et la qualité de leurs produits. Hazi offre une qualité de service complet dans son domaine d’action (qui comprend le secteur primaire, les zones rurales et littorales et l’industrie alimentaire). Pour ce faire, elle a réalisé de nombreux projets en collaboration avec les institutions publiques en matière technique, économique et de gestion afin de doter les produits et processus de production d’une plus grande valeur ajoutée, d’assurer une production durable et de promouvoir le développement dans le contexte des politiques européennes.

MAIRIE D’IDIAZABAL

Dans cette localité très liée traditionnellement au fromage, le conseil municipal a focalisé sa stratégie de développement agro-local autour du secteur primaire et de l’industrie fromagère, essayant ainsi de réunir les différents acteurs socio-économiques de la municipalité et d’orienter une démarche pour la croissance future. Il possède également une vaste expérience dans la conception et la mise en œuvre de projets stratégiques liés au domaine des produits laitiers.

La mairie a encouragé la création de l’Association Route Européenne du Fromage, entité qu’elle préside et dont le siège social est à Idiazabal.

UNIVERSITÉ DE VIC

Le Centre Technologique BETA, un Centre Technologique pour la Biodiversité, l’Écologie et la Technologie et de la Gestion de l’Environnement et des Aliments, de l’Université de Vic – Université Centrale, vise à contribuer à améliorer la compétitivité et le développement technologique des entreprises par la mise en œuvre des projets R + D + i de caractère régional, national ou européen. De même que ce Centre veille à ce que les critères de durabilité dans le domaine de l’industrie alimentaire et l’environnement lors du transfert de technologie innovante et compétitive soient respectés.

Le Centre Technologique BETA fait partie de TECNIO, un réseau qui renforce la technologie différentielle, l’innovation des entreprises et l’excellence en Catalogne. Il identifie les centres technologiques et les groupes universitaires experts en recherche et transfert de technologie.
L’offre technologique du centre couvre plusieurs domaines : la technologie et gestion de l’environnement, l’écologie aquatique et terrestre, l’industrie et la technologie agro-alimentaires et les énergies renouvelables.

L’ÉCOLE AGRAIRE DU PIRINEU

L’École Agraire Du Pirineu est intégrée au département de l’Agriculture, de l’Élevage, de la Pêche et de l’Alimentation de la Generalitat de Catalunya. Elle possède une vaste expérience dans la prestation de la formation professionnelle initiale dans plusieurs domaines : l’agriculture, l’alimentation, le développement rural et la PAC (Politique Agricole Commune), la formation et l’innovation, l’environnement, la navigation de plaisance et la plongée, la pêche, l’aquaculture et l’élevage.
Son objectif est d’améliorer les compétences professionnelles aussi bien des personnes qui intègrent le secteur que celles qui sont déjà actives mais qui ont besoin d’élargir leurs connaissances.

En outre, la Escola travaille également à promouvoir l’innovation et le transfert de technologie dans le secteur agroalimentaire et rural, et ce, en détectant les besoins, en offrant une formation spécifique et en faisant un suivi des mesures prises.

AJUNTAMENT DE LA SEU DURGELL

Le conseil municipal de cette municipalité possède une vaste expérience dans l’organisation de foires commerciales et d’événements pour le secteur primaire, en particulier pour les produits fromager. À cet égard, on distingue la Foire de Sant Ermengol (une des plus anciennes de la péninsule), où la Foire des Fromages Artisanaux des Pyrénées y est incluse. Chaque année, des fromagers de tout l’arc des Pyrénées (Pyrénées catalanes, d’Aragon, de Navarre, basques et français) s’y réunissent.

En outre, la municipalité dispose de l’espace Ermengol (dédié à l’élaboration artisanale du fromage) et de l’usine qui produit le seul fromage avec appellation d’origine de la Catalogne (Urgèlia).

Ainsi, le Conseil a encouragé la création de l’Association Route Européenne du Fromage, une organisation qui est intégrée à la Mairie de Idiazabal.

ASSOCIATION DES PRODUCTEURS FERMIERS DU PAYS BASQUE (APFPB)

Cette association de petits agriculteurs cherche à valoriser la production maison et les produits locaux et rapprocher ces derniers aux gens. Pour réaliser son travail, elle vise à aider à transformer la production locale, à conseiller les petits producteurs en communication et marketing et à faire un suivi des activités afin d’assurer la qualité.

Bien que l’APFPB travaille avec tout type de produits (vin, viande, miel, cultures …), elle a également une expérience dans le secteur laitier. L’association regroupe 160 producteurs fromagers et dispose d’un large éventail de formations connexes. Elle a en outre les moyens et les ressources nécessaires pour mener à bien des études de marché et possède une capacité démontrée pour organiser des foires et des événements pour le secteur laitier artisanal.

LYCÉE JEAN ERRECART

La plateforme technologique PFT AMIKUZE A3 du Lycée Jean Errecart est spécialisée dans le conseil technologique des entreprises du secteur laitier.

Elle offre à ses clients (agriculteurs, artisans et entreprises industrielles) un large éventail de services dans divers domaines tels que l’agroalimentaire ou la gestion des exploitations agricoles et leur cheptel par exemple.

En outre, elle dispose du label PTF et d’experts en produits laitiers. La recherche et le développement, la formation et l’amélioration de la qualité des produits alimentaires sont assurés dans le cadre des services offerts de la plateforme.

UNION DES PRODUCTEURS FERMIERS 64

L’activité de l’association se concentre sur le soutien technique au secteur fromager afin d’assurer la qualité du lait dans la commercialisation et d’organiser les foires et les événements. Elle a également une grande connaissance des producteurs de la région du Béarn. Ses principaux objectifs sont de fournir une solution économique, administrative et technique aux producteurs pour qu’ils s’adaptent facilement aux nouvelles réglementations et d’assurer la qualité des fromages à travers des auto-surveillances, des techniques de suivi et de la formation dans le domaine sanitaire.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Conditions d'utilisation *